Des conseils pour soigner vos fleurs coupées

 

En respectant ces quelques conseils, vous prolongerez ainsi de plusieurs jours la durée de vie de vos bouquets et compositions.

Au préalable :

–         Utilisez un vase propre et rincez-le avant utilisation (n’utilisez pas de vase en métal).

–         Coupez les tiges en biseau sur environ 2 cm avec un couteau bien tranchant ou un sécateur (ne jamais utiliser de ciseaux qui provoquent un écrasement des fibres végétales).

–         Ôtez les feuilles susceptibles de tremper dans l’eau.

Un endroit judicieux :

–         Evitez de mettre les fleurs dans un courant d’air, en plein soleil ou trop proches d’un chauffage.

–         Evitez également de les placer près de fruits (ces derniers dégagent un gaz appelé éthylène qui accélère le vieillissement des fleurs).

–         N’exposez pas les fleurs à la fumée.

Un espace de fraîcheur :

–         N’aspergez pas les fleurs. Vérifiez quotidiennement le niveau d’eau. Les tiges doivent toujours se trouver dans l’eau.

–         Ajoutez de l’eau fraîche quand le niveau d’eau aura diminué des 2/3 du volume initial.

En général :

–         Enlevez du bouquet les fleurs flétries pour permettre aux autres boutons de s’ouvrir.

–         Attention à certains pistils qui, comme ceux des lys, tâchent !

–         Pensez au tri sélectif en jetant votre bouquet : il peut être recyclé.

Les bouquets ronds liés :

–         Pour que votre bouquet rond garde toute son élégance, vous ne devez en aucun cas couper ses liens. Fermé et lié, il restera plus longtemps en forme.

–         S’il est placé dans une réserve d’eau, n’oubliez pas de faire régulièrement un apport d’eau fraîche.

Les compositions piquées :

–         Certaines fleurs sont présentées dans un contenant ; humidifiez régulièrement la mousse dans laquelle elles sont piquées.

Les plantes vertes et fleuries :

–         Lumière indirecte et température constante sont de rigueur ; la terre doit être juste humide.